Ravissement Théâtre de l'Atelier Florentin Affiche

Séances selon les jours

11h30
Juillet
DiLuMaMeJeVeSa
1617181920
21
Ravissement
du mardi 16 juillet 2024
au dimanche 21 juillet 2024
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Ravissement"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 12,95€/pers
18,50€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -30%

Ravissement

de Juliane Stern , mis en scène par Juliane Stern

dans le cadre de "Festival Off d'Avignon"
Théâtre de l'Atelier Florentin, Avignon

De l'esclavage à la liberté, ce que le courage doit à la douceur : un spectacle inspiré d'une histoire vraie.

Zianigo, Vénétie, 1886.
Quand Bakhita rencontre Illuminato pour la première fois, elle ne le regarde pas : elle garde les yeux baissés et les épaules rentrées, comme devant tous les hommes qu'elle croise depuis tant d'années.
Quand Illuminato rencontre Bakhita, il voit ce qu'il n'a jamais vu : une femme noire. Et une esclave.
Quand Bakhita rencontre Illuminato pour la deuxième fois, elle ose lever les yeux.

Ravissement vous entraîne jusqu'au point de bascule de la vie de Bakhita, au coeur d'une rencontre improbable et décisive : un spectacle sensible qui fait vibrer par le dialogue, les images et les sons la force transformante de la fraternité.


Auteur : Juliane Stern
Artistes : Benoît Cassard, Elsie Mencaraglia
Metteur en scène : Juliane Stern

Prochaine Séance disponible:
Mardi 16 Juil. 2024 à 11h30
reservation



Classements

28ème dans Théâtre > Théâtre contemporain
175ème dans Théâtre


Pour Tout public
à partir de 10 ans

Théâtre contemporain

Thématique :
Festival Off d'Avignon

Langue : Français
Durée : 75 minutes soit 01h15

Lieu:
Théâtre de l'Atelier Florentin
Salle climatisée
Théâtre (~ 49 places)
28 rue Guillaume Puy
84000   Avignon
Plan d'Accès



Région : Marseille Nice Avignon Aix - (84)




Dans la même salle :


Evénements associés :
L'art d'avoir raison toujours
Quinze rounds
Quête d'une jeunesse oubliée
La validation
Le Masque
Il tango delle capinere
Petite forme (et rêves démesurés...)
M.A.R.
Reflets
Mais n'te promène donc pas toute nue !